La simulation de sa rémunération et ses charges en portage salarial

La simulation de sa rémunération et ses charges en portage salarial

Le portage salarial est apparu dans les années 80. Son principe est simple. Il s’agit de faire bénéficier de tous les avantages d’un salarié classique à un salarié porté ou un travailleur indépendant. En effet, ce type d’emploi consiste à faire agir trois acteurs principaux dont le consultant qui va demander des missions à une entreprise portée si cette dernière va envoyer la facture à une entreprise cliente.

Nombreux sont les avantages qu’un consultant indépendant peut profiter en optant pour ce genre de métier notamment la prévoyance, la retraite, la sécurité sociale et autres. Le portage salarial ne nécessite aucun profil en particulier. Il est bénéfique pour tout nouvel entrepreneur, jeune retraité, jeune diplômé ou travailleur indépendant. Pourquoi donc, choisir le portage salarial et comment simuler sa rémunération et ses charges?

Les raisons de choisir le portage salarial

Tant que l’activité choisie fait partie des activités artisanales, intellectuelles ou commerciales, il est possible pour tout profil d’opter pour le portage salarial. En optant pour ce type de travail, le salarié porté profitera d’une grande indépendance et un confort incomparable puisqu’il sera déchargé de toute la gestion financière et administrative de ses affaires. Il sera plus libre et aura plus de souplesse dans l’exercice de ses fonctions. Il bénéficiera d’une protection sociale ainsi que d’un contrat de travail en CDI que l’entreprise portée lui délivrera. Il lui est possible d’être accompagné par des experts pour se perfectionner dans son domaine sans parler de l’assurance en cas d’absence d’impayé ou de risque juridique.

Comment simuler sa rémunération et ses charges ?

Il existe plusieurs plateformes qui sont dotées d’outils adaptés pour effectuer la simulation de revenu en portage salarial. Ces simulateurs favorisent le calcul du montant de la rémunération du salarié porté suivant son chiffre d’affaires. Pour ce faire, il suffit de renseigner les champs requis proposés par le simulateur notamment le taux journalier moyen, le nombre de jours de travail ainsi que le nombre de mois. Il est possible d’y ajouter les frais professionnels du client que ces derniers soient refacturables ou non pour l’optimisation de la restitution. Il ne faut pas oublier que ces outils proposent l’estimation du salaire brut et non net. En effet, il y a également les charges salariales notamment les frais de gestion pouvant aller jusqu’à 22% pour le salarié suivant l’entreprise portée. Pour l’obtention du salaire net, il est indispensable de soustraire les charges salariales du salaire brut.

Il est à savoir qu’il est probable de demander à faire une analyse de son compte d’activité sans parler du décryptage de son bulletin de paie en matière de portage salarial. Chaque versement de salaire se fait également à chaque fin du mois, tout comme un salarié classique sous contrat à durée indéterminée ou en CDD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *