Quels sont les défis de la DRH pour l’entreprise

Quels sont les défis de la DRH pour l’entreprise

Étant à la tête du service des ressources humaines, le directeur des ressources humaines joue un rôle capital au sein de l’entreprise. Celui-ci prend en charge tous les aspects administratifs ainsi que réglementaires liés aux employés. L’étendue de ses missions varie selon les entreprises, elle peut dans certains cas être rattachée à la direction sectorielle, locale ou à la direction générale de la structure. Il assure des fonctions à la fois stratégiques, techniques et opérationnelles au sein de l’entreprise. Quels sont les défis de la DRH pour l’entreprise ? Nous allons dans un premier temps parler du rôle du DRH au sein d’une entreprise et dans un second temps, présenter de façon détaillée les défis auxquels il doit faire face pour le bon fonctionnement de la structure.

Rôles de la DRH au sein de l’entreprise

Le directeur des ressources humaines est garant du bien-être des employés. Il est chargé de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour que les salariés se sentent à l’aise dans la structure. Et qu’ils trouvent ainsi du sens au travail qu’ils sont censés exécuter. Il exerce des tâches de communication interne dans le but de promouvoir un dialogue serein entre la direction générale et les salariés.

  • Le DRH a pour rôle de veiller à ce que toutes les informations pertinentes concernant son supérieur hiérarchique et les employés soient disponibles au temps opportun ;
  • Il doit faire remonter les opinions ainsi que les demandes des salariés pour que celles-ci soient prises en compte par la direction ;
  • Il est également chargé d’anticiper sur les éventuels conflits des employés face à la direction. Il doit faire preuve de très réactivité, dans la mesure où il doit être capable de proposer des solutions efficaces aux problèmes urgents et parfois graves au sein de l’entreprise. De par cette fonction hautement relationnelle, un bon DRH doit être un manager rassurant, influent, persuasif, rassurant, pédagogue, et surtout proche des salariés.

Les défis de la DRH

Développer une transformation digitale dans l’entreprise

Avec l’expansion du digital et la croissance de nouveaux outils toujours plus performants, le développement d’une culture digitale est l’un des défis majeurs auxquels doit faire face la DRH dans les années à venir. Celle-ci doit conduire et accompagner le changement au sein de la structure en ce qui concerne la digitalisation. Tout en tirant profit de ces nouvelles technologies qui sont toujours plus efficientes.

La digitalisation va permettre d’automatiser un grand nombre de processus de ressources humaines pour améliorer la performance globale de la structure. Elle va également entraîner l’évolution des organisations, des comportements et de certaines méthodes. Les ressources humaines sont inscrites au centre de cette mutation. Cette transformation passera par la sensibilisation du personnel, la communication, l’explication des changements éventuels, la formation du personnel aux nouveaux outils et aux réseaux sociaux.

La prise en compte de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA) va connaître une avancée fulgurante au cours des années à venir. Certains métiers sont même actuellement touchés. Les domaines dans lesquels l’intelligence artificielle va véritablement se faire une place sont ceux de l’analyse des données et de la gestion. Si l’IA peut parfois être une source de crainte, elle pourra aussi fournir de réelles avancées. Côté ressources humaines, l’IA rime le plus souvent avec recrutement.

Les avis divergent souvent sur ce sujet où l’analyse humaine face à un autre être humain semble encore avoir de l’importance. Dans le cas des données des employés, l’IA pourra jouer un rôle intéressant dans le processus de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). L’IA va ainsi permettre d’automatiser plusieurs tâches répétitives, à faible valeur ajoutée. Ce qui permettrait au DRH de se concentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée.

La rémunération

La rémunération est considérée comme le premier défi de la DRH. Les politiques de rémunération tiennent compte des employés à haut potentiel et aussi à compétences rares. À la fin de leur contrat de travail dans une entreprise, les salariés sont pour la plupart, contraints de changer de structure s’ils souhaitent évoluer professionnellement en matière de compétences techniques et de rémunération. Alors, pourquoi ne pas suivre ces salariés à haut potentiel afin de les maintenir de façon stratégique en son sein ? Les employés n’hésitent généralement pas à mettre fin à leur travail dans les structures dans le but d’obtenir de meilleures conditions de travail ailleurs.

La DRH s’efforce de mettre sur pied une réelle stratégie dans le choix des conditions de rémunération proposées à ses salariés, afin de les retenir et de fidéliser les meilleurs. Cependant, le concept d’individualisation de la rémunération est dans la plupart des cas appliqué chez les salariés. Cela est fonction du poste qu’ils occupent, pour répondre réellement à leurs besoins et préserver la motivation ainsi que leur efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *