Zoom sur les frais de gestion en portage salarial

Zoom sur les frais de gestion en portage salarial

Devenir consultant dans le cadre d’un portage salarial favorise le développement de son activité sur le long terme en étant accompagné par des experts. Il s’agit d’un accompagnement dont le coût sera l’équivalent des frais de gestions en portage salarial ainsi qu’au coefficient de rétrocession. En tant que salarié porté, on ne sera pas chargé de la gestion de son chiffre d’affaire contrairement à un micro-entrepreneur. On sera libre de fixer ses propres honoraires tout en déterminant soi-même ses horaires de travail. L’entreprise portée facturera la société cliente avant de reverser son chiffre d’affaire sous la forme de rémunération avec les charges salariales et patronales réduites comme les frais de gestion administrative.

Les raisons de prélever des frais de gestion administrative

Nombreuses sont les raisons qui poussent une entreprise portée à prélever des frais de gestions en portage salarial. En général, ces frais sont l’équivalent des services qu’elle aura rendus vis-à-vis du salarié comme la préparation de la convention d’adhésion ou la convention cadre, l’envoi de la DUE ou la Déclaration Unique d’Embauche à l’URSSAF, le contrat de travail, le contrat de prestation, l’élaboration des fiches de paies, le règlement des salaires, le paiement des cotisations sociales et l’affiliation à la mutuelle complémentaire. D’autres services additionnels s’y ajoutent comme l’accompagnement commercial, l’organisation d’événements, les ateliers de formation ou la mise en place du réseau professionnel et son développement.

La fixation des frais de gestion administrative

Le coefficient de rétrocession et les frais de gestion administrative dépendent de l’entreprise de portage salarial qui est établis suivant les services qu’elle propose. On distingue des frais dégressifs et d’autres fixes qui dépendent également de l’ancienneté du consultant indépendant et de son chiffre d’affaire chaque année. Ils varient généralement entre 5 et 13%. La plupart des sociétés de portage en ligne suggèrent deux types d’options dont celle avec des frais variant de 6 à 8% avec un accompagnement de base. La seconde est celle avec les frais compris entre 8 et 10%. Quoi qu’il en soit, ces pourcentages dépendent surtout des sociétés portées.

Bien choisir sa société de portage salarial

Faire une comparaison est la meilleure alternative pour bien choisir sa société de portage salarial. Ceci afin de ne pas se jeter, sans réfléchir sur l’entreprise qui proposera le taux le plus bas de tout le marché. Il est également important d’opter pour une entreprise en bonne santé c’est à dire celle qui a une solidité financière incomparable. Il est à savoir que la taille et l’ancienneté font aussi partie des critères à définir pour choisir la bonne. Il faudra que l’établissement que vous aurez choisi soit membre du PEPS ou du Syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *